Introduction de Judith Brighton Introduction de Judith Brighton

Introduction de Judith Brighton

Jos van Erp Deputy Director View profile

Le DECP est constamment à la recherche d'innovations avec ses partenaires et syndicats. L'un des points d'attention est le développement du dialogue social sectoriel. Les syndicats et les ONG ont une assez grande expérience dans ce domaine. Mais la question est de savoir si les employeurs des secteurs et chaînes de valeur considèrent le dialogue social comme un processus qui peut profiter à l'entreprise? Par exemple en ce qui concerne la productivité, l'efficacité et la réputation (internationale) auprès des clients. Dans quelle mesure les organisations d’employeurs peuvent-elles fournir des méthodes et des outils? Judith Brighton coopérera avec les experts du DECP pour répondre à ces questions.

Son histoire

Judith est une personne dynamique qui a un parcours très diversifié en raison de sa passion pour les globe-trotters. Née et élevée au Zimbabwe, elle a ensuite déménagé en Angleterre où elle a travaillé dans la vente avant de terminer ses études en droit. Suite à ses études, elle a travaillé dans l'assurance à Zurich et à Londres, elle a déménagé en Asie-Pacifique en voyageant en Australie et en Asie puis s'est finalement expatriée en Chine pendant 5 ans où elle a créé un cabinet de conseil pour fournir des services de formation et de conseil en éducation en entreprise. Après son séjour réussi et aventureux en Orient, elle avait envie d'un retour dans sa patrie, l'Afrique, un endroit vers lequel elle s'était sentie attirée depuis son départ à l'adolescence. Ici, elle sent que c’est sa responsabilité de redonner enfin quelque chose car comme on dit en Afrique, il faut un village pour élever un enfant. Judith croit aussi cependant qu'il faut un enfant pour élever un village et donc son prochain objectif.

 

Ses études

Pour comprendre ce qu'elle voulait rendre, Judith a vécu en Afrique de l'Est pendant un an avant de se déraciner et de déménager aux Pays-Bas pour entreprendre d'autres études pour atteindre son objectif. Pendant son séjour en Afrique, Judith a réalisé que la sécurité alimentaire était un domaine qui lui manquait profondément et qui la préoccupait. Maintenant basée aux Pays-Bas, Judith étudie l'agro-industrie et l'administration des affaires afin d'aider les agriculteurs africains tout en aidant les communautés africaines locales à sécuriser et à consommer des produits sains. Ses études se concentrent sur la gestion de la chaîne alimentaire, qui se concentre sur la gestion de la chaîne d'approvisionnement, les achats et la distribution ainsi que la gestion des exportations.

 

Son stage au sein du DECP

Actuellement, Judith entreprend un stage vraiment unique au DECP sous le mentorat motivant de Jos van Erp. Le projet ou plus exactement une étude de faisabilité avec les partenaires nationaux des organisations patronales du DECP en Afrique de l’Ouest à savoir, le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire et le Togo. Le projet consiste à déterminer dans un premier temps si un dialogue social est nécessaire ou non au sein des chaînes de valeur agroalimentaires. Une fois que cela est déterminé et en supposant qu'il y a un besoin de dialogue social que ce soit dans le cacao, le café, les noix de cajou ou d'autres produits agroalimentaires, le DECP collaborera avec les conseils / organisations d'employeurs nationaux respectifs dans les pays susmentionnés et facilitera les exigences nécessaires qui se posent. du dialogue social. Enfin, une fois achevé avec succès, le projet peut être appliqué de manière universelle dans l'évaluation des besoins de dialogue social DECP dans d'autres secteurs et pays au niveau international.

3031